Une modernisation complète des infrastructures Très Haut Débit (THD)

Une modernisation complète des infrastructures Très Haut Débit (THD)

Posted by on Fév 20, 2020 in Actualité à la Une

Une modernisation complète des infrastructures Très Haut Débit (THD)

En France, l’accès au THD est encore loin d’être une réalité pour tous les Français. Pourtant, celui-ci répond à réel besoin des habitants tant au niveau professionnel que personnel. L’État a alors lancé le PFTHD (Plan France Très Haut Débit), en 2017, visant à couvrir l’intégralité du territoire (l’ensemble des régions françaises) en THD, d’ici 2023.
Le PFTHD passe par le déploiement des réseaux FTTH (Fibre optique jusqu’au domicile) dans les zones moyennement denses par des initiatives des collectivités territoriales et dans les grandes villes via les principaux opérateurs télécoms ‘Bouygues Telecom, Free, Paritel, SFR et Orange’.

Selon Houlin Zhao, le président-directeur général de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), ce plan nécessite un investissement global de 75 milliards d’euros. Il mobilise plusieurs secteurs de l’industrie afin de déployer les réseaux de télécommunications essentiels – l’installation progressive d’équipements adaptés – à cet objectif. Ces derniers doivent encore donner un sérieux coup de fouet à leurs travaux afin d’amener ces nouvelles technologies aux Français.

850 millions d’euros de subventions ont été accordées à 20 collectivités !

En 2023, 100 % du territoire français sera éligible au THD, c’est en tous cas le but du Plan France Très Haut Débit.

Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, a signé pour quelque 850 millions d’euros de subventions de l’Etat pour déployer les réseaux FTTH et FTTLA (Fiber to Fiber ; Fibre optique jusqu’au domicile / fibre jusqu’au dernier amplificateur ; Fibre to the last amplifier ou Fibre to the last active) dans 20 collectivités.

Les vingt territoires concernés sont “Vallée de la Marne, Valence-Roman, Territoire Olympique 2024, Clusters Jura, Territoire Lédonien, Strasbourg Eurométropole, Roubaix, Roissy Pays-de-France, Nantes Métropole, Région Nouvelle Aquitaine, Région Normandie, Région Bretagne, Pays de Grasse, Montreuillois, Mayotte, Lyon-Métropole, Le Mans – Sarthe, Figeac, Est Ensemble, Clermont-Ferrand, Aix-Marseille-Provence”, pour des subventions de l’Etat allant de 120 millions à 850 millions d’euros, suivant le cas. Dans les villes les plus peuplées, comme Lyon, Paris, Nice et Marseille, les grands opérateurs de télécommunications (Free, Bouygues Telecom, Paritel, SFR et Orange) investissent leurs propres deniers pour proposer THD à leurs clients et développer les réseaux.

Selon les dernières données communiquées par Sébastien Soriano, le président-directeur général de l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse, plus de 7 millions de foyers ont été rendus éligibles à la fibre pendant ces six derniers mois, portant alors à 23 millions le nombre global de locaux éligibles à un abonnement THD.