SOFICA : tout savoir sur cet investissement particulier !

SOFICA : tout savoir sur cet investissement particulier !

Posted by on Juil 16, 2019 in Economie

SOFICA : tout savoir sur cet investissement particulier !

Défiscalisation : payez moins d’impôts avec les SOFICA

Les entreprises de financement d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles, dites “SOFICA”, sont des fonds qui ont pour vocation principale de soutenir, à hauteur d’un certain pourcentage, la production indépendante française. Ce genre de fonds s’inscrit dans un cadre de fonctionnement bien déterminé. Et si les amateurs du 7e art peuvent investir (ou financer à hauteur de 56 %) dans toutes sortes de réalisations/productions – films d’initiative française, séries audiovisuelles, etc. -, par intérêt pour ce domaine, l’attrait principal de ces fameuses sociétés reste, pour les redevables, la possibilité de bénéficier de réductions fiscales importantes.
Chaque société reçoit l’agrément du Centre National du Cinéma et du ministère du Budget. Le type de réalisations/productions que les SOFICA doivent soutenir correspond, en outre, à un cadre bien établi par les pouvoirs publics. Donc la somme d’investissement par souscripteur se fait dans la limite d’une somme donnée.
Pour permettre aux contribuables de profiter d’une réduction fiscale – pouvant aller jusqu’à 63 % avec certains investissements -, les SOFICA se doivent de respecter des délais et des minimas ainsi qu’une stratégie d’investissement. Il existe ainsi une durée minimale de détention – minimum sept ans, voire dix ans – des parts permettant aux sociétés financées de fonctionner véritablement avec les fonds détenus.

Quelles sont les cibles d’investissement des SOFICA ?

La vocation de ces fameuses sociétés est de financer notamment les productions audiovisuelles ou les films d’initiative française qui en ont besoin. Le Centre National du Cinéma et de l’Image animée et l’Autorité des Marchés Financiers ont établi les caractéristiques qui doivent – obligatoirement – être celles des projets à financer :
– les films ou les séries audiovisuelles à petit budget (inférieur à 7 250 euros) ;
– la production indépendante française ;
– Cela doit être un investissement dans un premier ou deuxième film.
Cependant, certaines SOFICA ont participé au financement de plusieurs productions/réalisations à succès.
Le film “Burn Out, financé par la SOFICA d’A Plus Finance – SG Image 2018 -, sort en salles ce jour. Elle est pour la troisième année consécutive le leader du marché. Celle-ci a collecté à travers ses diverses stratégies d’investissements 269 500 euros. Un rythme de levée qui s’est accéléré au cours des années 2017 et 2018 avec la montée en puissance des investisseurs professionnels.
Les pôles d’expertise développés au sein d’A Plus Finance – société de gestion indépendante – sont centrés sur les Fonds de Fonds, le financement du Cinéma, l’immobilier, le Capital Transmission et l’Innovation.