Municipales 2020 : les règles à suivre

Posted by on Fév 13, 2020 in Actualité à la Une

Municipales 2020 : les règles à suivre

Les élections municipales, principal rendez-vous politique de l’an 2020, auront lieu les samedis 14 et 21 mars. C’est l’occasion de revenir sur le fonctionnement du système électoral français.
La nouvelle loi du 23 août 2019, rend l’inscription sur les listes électorales obligatoire afin de pouvoir voter aux principales élections en France (élections régionales, élections municipales, élections législatives, élections européennes, élections présidentielles, élections départementales, élections sénatoriales, le référendum, etc.).
Depuis le 2 février 2020, toute inscription sur une nouvelle liste communale, consulaire ou électorale, entraîne automatiquement votre radiation (exclusion, suppression, etc.) de la liste précédente.
À noter que les Français inscrits sur la liste électorale consulaire (LEC) peuvent voter pour les élections des conseillers consulaires (représentent les Français établis hors de France auprès des consulats et des ambassades) et les scrutins nationaux (législatives, municipales ou présidentielles). Mais ils ne peuvent pas voter pour des élections locales françaises.

Comment voter aux prochaines élections municipales de mars 2020 ?

Pour pouvoir voter aux prochaines élections municipales, il est impératif de s’inscrire sur les listes électorales françaises. “Ce mardi 11 février est le dernier jour pour s’inscrire sur les listes électorales françaises et pouvoir voter pour les municipales de mars 2020”, ajoute le conseiller municipal d’opposition de Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan.
Chaque électeur doit s’assurer que ses informations sont bien à jour sur le Répertoire Électoral Unique. À noter que l’électeur doit avoir la citoyenneté européenne ou la nationalité française, jouir de ses droits politiques et civils et avoir dix-huit ans (au moins) le jour du scrutin.
L’inscription se fait en ligne, par courrier ou en mairie de votre commune. Une carte d’identité (ou un passeport), un justificatif de domicile et un livret de famille sont indispensables.
“Les jeunes de 18 ans sont inscrits automatiquement sur les listes électorales de leurs communes”, ajoute Jean-Pierre Mangiapan.

Pièces à présenter

– Un passeport ou carte nationale d’identité.
– Permis de chasser avec photographie.
– Permis de conduire sécurisé au format ‘UE’.
– Carte de circulation avec photographie, délivrée par les autorités militaires, ou carte d’identité.
– Carte vitale avec photographie.
– Carte d’identité de fonctionnaire de l’État avec photographie.
– Carte du combattant avec photographie.
– Carte d’invalidité avec photographie.
Pour les Français résidant à l’étranger : la carte d’immatriculation consulaire ; un document officiel valide, délivré par un État membre de l’UE ou une administration publique, avec votre photo, lieu de naissance, prénom et nom.