Municipales 2020 : les meilleurs moments à retenir du débat entre les différents candidats en cours à la mairie de Paris

Municipales 2020 : les meilleurs moments à retenir du débat entre les différents candidats en cours à la mairie de Paris

Posted by on Mar 11, 2020 in Actualité à la Une

Municipales 2020 : les meilleurs moments à retenir du débat entre les différents candidats en cours à la mairie de Paris

Selon Jean-Pierre Mangiapan, l’un des candidats des municipales à Villefranche-sur-Mer, le débat qui a durée plus de 3 heures été bien riche entre une Anne Hidalgo Imperturbable, une Rachida Dati offensive et un Cédric Villani courtisé.

Quels sont leurs projets s’ils devenaient maire de Paris ?

Les sept candidats en cours à la mairie de Paris ont dû répondre au cours de ce débat à cette fameuse question. Anne Hidalgo, le maire sortant, s’est engagée à soutenir plus l’activité économique de la capitale française, alors que David Belliard a promis de faire de Paris une ville pour les enfants, Rachida Dati souhaite plutôt réparer le quotidien des Parisiens tandis que Agnés Buzyn s’engage plus dans la réorganisation de la propreté.

En outre, Danielle Simonnet a assuré qu’elle pour l’instauration du référendum locale alors que Villani affirme que la sécurité des femmes est une priorité pour lui alors que Serge Ferderbusch déclare que sa priorité en tant que maire de Paris que les riverains retrouvent une ville propre.

Rachida Dati ou Anne Hidalgo ?

Tandis que Rachida Dati a plaidé pour le rééquilibre des logements sociaux pour les classes moyennes ainsi que les classes intermédiaires, le maire de Paris, Anne Hidalgo, l’a interpellée en l’interrogeant sur le revenu moyen d’un ménage avec deux enfants. La candidate du LR répond « je ne suis pas votre élève Madame Hidalgo ». En effet, d’après le maire de Paris le revenu d’une famille avec deux enfants est de 3 000 euros. Or un tel revenu profite déjà des logements des classes intermédiaires et moyennes.

Les alliances entre le 15 et le 22 mars
La question portant sur les alliances entre les deux tours a suscité un vif échange entre Agnès Buzyn et Rachida Dati. Tandis que Rachida Dati abordait d’éventuelles alliances pour le deuxième tour en se basant sur les projets en commun, comme c’est le cas dans le projet écologique de David Belliard et Cédric Villani, Agnés Buzyn, a protesté complètement avec cette formule, en affirmant on n’est pas à Koh Lanta ».

Les villefranchois, ont hâte de suivre le débat entre les différents candidats en course aux municipales de la commune, dont Jean-Pierre Mangiapan.