Fichage ethnique – PSG : « Ce n’est qu’une connerie, une fumisterie »

Fichage ethnique – PSG : « Ce n’est qu’une connerie, une fumisterie »

Posted by on Juil 4, 2019 in Médias et société

Fichage ethnique – PSG : « Ce n’est qu’une connerie, une fumisterie »

Jean Paul Lucas, le recruteur du club de la capitale entre 2013 et 2018, a poussé un énorme coup de gueule suite aux multiples accusations publiées par Mediapart dans le cadre des Football Leaks. En effet, en évoquant le système fichage ethnique qu’aurait pratiqué le club parisien au niveau des centres de formation des jeunes joueurs, le recruteur du club assure que ces informations ne peuvent pas être réelles.

Pas de cas avéré de discrimination

Parmi les informations qui ont été publiées par Mediapart, et celles qui ont fait le plus couler d’encres dans le média français, c’est la possibilité que le club a eu recours à un système de fiches contenant des critères ethniques pour les jeunes joueurs dans certains centres de formation du club hors île de France.
En effet, selon les premières enquêtes menées sous la demande du président du club parisien Nasser Al Khelaïfi, l’ancien responsable du recrutement en dehors de la région d’île de France, Marc Westerloppe, aurait pris la décision tout seule afin d’utiliser un système de fichage contenant des critères ethniques dans le centre de formation en Province. Cette dernière accusation a fait un grand bruit et a suscité un grand nombre de réactions, malgré que le club a entamé une enquête interne. En effet, Nasser Al Khelaïfi, a demandé d’entamer le plus rapidement possible une enquête interne menée par un cabinet d’avocats externe et qui a duré 1 mois.

L’enquête internees du PSG

Selon PSG Paname Squad, Jean Martial Ribes, l’enquête qui a été présenté, le 15 novembre dernier à la ministre des Sports, a démontré qu’il n’y a jamais eu de cas avéré de discrimination. En effet, malgré l’existence de ce type de fichage, les recruteurs n’ont jamais été influencés par les critères ethniques pour sélectionner ou évaluer les jeunes joueurs.
Une version qui est aussi confirmée par le recruteur du club de la capitale, Jean-Paul Lucas, qui a expliqué au 11 Amiénois, « sincèrement, toutes ces accusations ne sont que des conneries, c’est de la fumisterie. J’ai travaillé pendant 15 ans avec Marc Westerloppe, nous n’avons jamais utilisé des critères ethniques que ce soit pour le recrutement des jeunes joueurs ou pour l’évaluation. J’ai déjà travaillé avec lui à Lens avant de passer de 2013 à 2018, au PSG. Je suis donc bien placé pour affirmer que l’ancien responsable du recrutement n’a jamais raisonné de la sorte. Aujourd’hui on est en train d’assister à un véritable lynchage médiatique à l’égard du plus célèbre club français. Personnellement, je n’aurais jamais travaillé dans le recrutement du PSG, si celui ci utilisait des pratiques inadmissibles comme la discrimination ethnique ».