Élections municipales 2020 : ce qu’il faut savoir

Posted by on Fév 2, 2020 in Economie

Élections municipales 2020 : ce qu’il faut savoir

Les prochaines élections municipales auront lieu les samedis 14 et 21 mars 2020.
Les Français sont appelés à élire près de 650 000 conseillers municipaux qui, par la suite, désigneront les maires (et leurs adjoints) de 46 500 communes. Mais également les conseillers intercommunaux. Ces derniers gèrent les intercommunalités, les métropoles, les communautés d’agglomérations et de communes.
Le mode de scrutin (système de vote ou régime électoral) utilisé n’est pas uniforme sur l’ensemble du territoire. Celui-ci dépend en général de la taille des communes. La situation est un peu particulière à Marseille, Lyon et Paris.
À noter que les ressortissants de l’UE installés dans un autre État que leurs pays d’origine (l’Italie, l’Allemagne, l’Autriche, les Pays-Bas, Malte, le Portugal, l’Espagne, le Luxembourg, la Bulgarie, etc.) peuvent prendre part aux élections municipales. Ils sont éligibles, à condition d’être inscrits sur les listes électorales supplémentaires. Ces derniers peuvent s’inscrire sur les listes électorales, toute l’année.
Pour les élections municipales du 14 et 21 mars 2020, il leur faudra toutefois le faire avant le 8 février. Il est encore temps de faire les démarches administratives afin de pouvoir voter lors des municipales de mars 2020.
Les électeurs reçoivent des cartes électorales leur permettant de voter seulement aux élections européennes ou élections municipales. Ensuite, ils votent de la même manière qu’un électeur français. Pour cela, ils doivent être âgés de dix-huit ans au moins et jouir de leurs droits politiques et civils.
L’inscription est automatique pour les personnes venant d’obtenir la nationalité française.

Quel est le rôle d’un conseiller municipal ?

Les résidents européens et les électeurs français sont appelés les samedis 14 et 21 mars 2020 à participer aux élections municipales pour désigner leurs conseillers municipaux. Ces conseillers sont élus au suffrage universel direct (SUD) pour un mandat de six ans, renouvelable. Le nombre de ceux-ci est normalement fixé en fonction de la population de la commune : de douze pour les communes (ou les villes) de moins de 500 habitants à 93 pour celles de plus de 1000 habitants.
“Les élections municipales des samedis 14 et 21 mars 2020, deuxième rendez-vous électoral de l’ère Macron, seront un test de la résistance des maires sortants et de la capacité de La République à s’implanter localement”, indique Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller municipal d’opposition de Villefranche-sur-Mer.
Mardi après-midi, Jean-Pierre Mangiapan, le leader de l’opposition, a officialisé sa candidature aux prochaines élections municipales. Il a décidé de repartir dans la bataille avec une équipe renouvelée. “La joie de l’âme est dans l’action… La politique, c’est une passion qui m’anime depuis toujours”, ajoute-t-il.