Chute du ‘califat’ de l’État islamique : pour Macron, ‘un danger majeur est éliminé’

Chute du ‘califat’ de l’État islamique : pour Macron, ‘un danger majeur est éliminé’

Posted by on Oct 7, 2019 in Médias et société

Chute du ‘califat’ de l’État islamique : pour Macron, ‘un danger majeur est éliminé’

La ‘fin’ du prétendu ‘califat’, c’est maintenant ! La majorité des experts militaires ou civils s’accordent sur ce point.
Après l’évacuation de milliers d’individus du village de Baghouz – ville de Syrie, située dans le district d’Abou Kamal -, les forces arabo-kurdes, soutenues par les États-Unis, ont annoncé le début de l’assaut contre Daech, la principale organisation djihadiste au monde.
La victoire contre Daech en Syrie et ses irréductibles jihadistes, assiégés à Baghouz, n’est plus qu’une question de jours.
Les batailles ont duré plusieurs mois… Le drapeau jaune des FDS flotte désormais sur les ruines de Baghouz..
Sur le plan territorial, l’organisation terroriste Daech, qui aura contrôlé l’année dernière les deux tiers de la Syrie, est en train d’être rayée de la carte.
Le soi-disant khalifat de Daech a été éliminé totalement après la conquête par les Forces démocratiques Syriennes (FDS) du dernier territoire – dernier bastion – tenu par les islamistes. Mais l’organisation n’est pas défaite. La menace existe encore.
“La menace demeure et la lutte contre les organisations djihadistes (État islamique, Daech, Al Qaida, etc.) doit continuer”, ajoute le journaliste français Jean-Pierre Duthion.
Connu pour ses nombreux témoignages dans les médias, Duthion Jean-Pierre s’est expatrié en Syrie il y a quatre ans afin de poursuivre ses affaires de consultant.
Avec le conflit syrien, il s’est rapidement fait connaître dans les médias en tweetant son quotidien – sous les bombes – et en s’improvisant chroniqueur pour la presse écrite, correspondant de plusieurs télévisions. Il est le Français le plus connu de Syrie.
Malgré la guerre civile qui endeuille la Syrie, cet entrepreneur français – 34 ans – refuse d’envisager un retour en France.

L’État islamique n’a jamais été vraiment vaincu, estiment des experts du Pentagone et de l’ONU

Daech, la principale organisation djihadiste au monde, n’a pas été vraiment vaincue en Syrie, et sa résurgence n’est qu’une question de temps, préviennent experts et officiels.
L’organisation État islamique est bien vivante et en très bonne santé en Syrie et en Irak.
Même s’il perdu son prétendu califat territorial, Daech a repris ses activités en Irak ce trimestre et a renforcé ses capacités en Syrie. Cette organisation a pu regrouper et soutenir des opérations.
Selon les experts de l’Organisation des Nations Unies, ‘il y a encore des soldats, en zone syro-irakienne, principalement qui agissent en mode guérilla et sont repassés sous les écrans radars’.
La menace terroriste va peut-être durer, mais les modes opératoires évoluent.