Comment apporter de l’aide aux jeunes entreprises innovantes

Posted by on Oct 20, 2018 in Economie

Comment apporter de l’aide aux jeunes entreprises innovantes

En plus de l’aide alloué aux start-up, le statut d’une jeune société innovante pourrait offrir un grand nombre d’avantages, surtout fiscaux, mais aussi au niveau du financement. En effet, comme c’est le cas pour la société de gestion A Plus Finance, qui particpe dans l’investissement de plusieurs jeunes entreprises innovantes en France, afin de promouvoir plusieurs secteurs dont la technologie de l’information, l’e-business et le média.
À l’instar de A Plus Finance, plusieurs sociétés de gestion en France cherchent, repèrent et sélectionnent des projets innovants, afin de participer dans le lancement et le développement de plusieurs entreprises en France.

Qu’est-ce qu’une jeune entreprise innovante ?

La définition mise en place par le législateur depuis les années 2000 précisant les critères du statut jeune entreprise innovante, est mis en place afin d’encourager l’effort d’innovation des sociétés en France. Afin de profiter du statut d’une jeune entreprise innovante, il faut que la jeune société réunit toutes les conditions, qui ont été fixés par la loi de finances de 2004. Parmi ces conditions on peut citer, l’entreprise doit avoir moins de 8 ans d’existence, elle doit être constituée de moins de 250 salariés et elle a moins de 50 M euros de chiffre d’affaires. En outre, une jeune entreprise innovante doit effectuer des dépenses dans le secteur de la recherche et le développement, qui sont à hauteur de 15 %, déductibles des charges fiscales.

Les avantages qu’offre le statut de jeune entreprise innovante

Avoir le statut d’une jeune entreprise innovante permet de profiter d’un grand nombre d’avantages notamment fiscaux. En effet, une entreprise innovante peut être exonérée complètement d’impôt sur le revenu, durant le premier exercice. En outre, la société peut profiter aussi d’une exonération de 50 % durant l’exercice suivant. Cette exonération est plafonnée par les cotisations sociales patronales d’assurance sociale, mais aussi par les allocations familiales de certains salariés qui participent dans la recherche et le développement. Enfin une jeune entreprise innovante qui est détenue par une personne physique peut profiter également d’une exonération des plus values de cession de parts.

Ce statut, peut-il s’acquérir automatiquement ?

Non, afin de profiter de ce statut, l’entrepreneur doit durant les neufs premiers mois du début d’activité de son entreprise faire une demande auprès de l’administration fiscale, en déclarant sur l’honneur que la société remplit pleinement tous les critères d’une jeune entreprise innovante. Néanmoins, il faut savoir que puisque, c’est juste une procédure déclaratoire, une jeune entreprise innovante est exposée à plusieurs contrôles fiscaux. Afin de profiter de l’exonération des charges sociales, aucune demande préalable au niveau de l’Urssaf n’est demandé.
En effet, la société elle-même applique l’exonération, lors du remplissage du bordereau récapitulatif des cotisations. L’administration fiscale met généralement 4 mois afin d’émettre un avis.

Read More »

Procédure d’achat d’un bien immobilier

Posted by on Août 9, 2018 in Economie

Procédure d’achat d’un bien immobilier

L’achat immobilier en France

Le bail portant sur une maison ou un appartement, l’acquisition d’un bien immobilier et son incidence fiscale et les problèmes de copropriété sont les principaux aspects qui concernent les gens en matière immobilière en France. Le bail portant sur un logement, qualifié de bail à usage d’habitation, est le plus fréquent parmi les baux résidentiels. Il se définit comme un contrat par lequel une partie, appelée bailleur, s’oblige à mettre pendant un certain temps (deux semaines) à la disposition d’une autre partie, appelée preneur ou locataire, un logement qui tombe dans le champ d’application de la loi 2008. Les baux résidentiels ne tombant pas sous cette loi et les autres baux sont en principe régis par le code civil, ou le cas échéant, par des dispositions légales spéciales.

Qu’est-ce qu’un bail ?

Les contrats visés par la loi de 2008
Le bail doit porter sur un logement qui sert d’habitation. Il ne doit cependant pas nécessairement s’agir de l’habitation “principale”, si pour diverses raisons, notamment professionnelles, le locataire n’y réside pas habituellement, mais les résidences secondaires sont exclues. L’occupant doit être une personne physique.
Cependant, les logements pris en location par une personne morale pour son personnel – comme c’est souvent le cas pour une banque ou une société de gestion – tombent dans le champ d’application de la loi de 2008.
C’est l’affectation réelle de l’immeuble donné en location – et non celle qui est énoncée par les parties dans le contrat – qui est prise en compte pour apprécier s’il s’agit ou non d’un bail tombant dans le champ d’application de la loi de 2008.
Si un bail porte à la fois sur un usage d’habitation et un autre usage, comme par exemple un usage commercial, le juge devra vérifier quelle est la partie prépondérante dans le bail. Dans ce cas, la loi de 2008 ne s’appliquera que si la partie réservée à l’usage d’habitation est plus importante que l’usage commercial ou autre. Elle s’appliquera alors à tout le contrat, les dispositions légales ne pouvant être ventilées proportionnellement à la nature des diverses parties du contrat.

Les contrats exclus du champ d’application de la loi
La loi de 2008 prévoit expressément un certain nombre de cas auxquels elle ne s’applique pas :
– les logements meublés ou non meublés dans des structures d’hébergement spéciales, comme par exemple les centres pour personnes handicapées, les maisons de retraite, ou encore des structures d’hébergement d’organismes oeuvrant dans les domaines thérapeutique, familial ou social ;
– les logements collectifs concernant l’accueil et l’intégration des étrangers ;
– les chambres d’hôtel ;
– les résidences secondaires, comme par exemple une maison de campagne ou un chalet ;
– les immeubles loués qui sont réaffectés par le locataire en cours de contrat, et qui ne servent dès lors plus à une fin de logement ;
– les immeubles qui sont affectés à un usage commercial, artisanal, industriel, administratif et ceux affectés à l’exercice d’une profession libérale.

L’immobilier au cœur de la stratégie des entreprises !

L’immobilier est plus que jamais au cœur des stratégies de gestion des investisseurs institutionnels comme particuliers. “A Plus Finance” (une société de gestion indépendante) propose à ses clients des solutions innovantes et originales. Elle a développé le savoir-faire et les compétences dans le domaine de l’investissement immobilier. Les pôles d’expertises développés au sein de cette société de gestion sont centrés sur l’immobilier, l’innovation, le capital transmission et les Fonds de Fonds. A Plus Finance accompagne les PME déjà établies dans leurs activités. Elle intervient sur le segment des “small cap”, c’est-à-dire des petites et moyennes entreprises valorisées entre 15 et 60 millions d’euros.

Read More »

Ramadan 2018 : une fête religieuse pour les uns et une occasion festive pour les autres

Posted by on Avr 29, 2018 in Actualité à la Une

Ramadan 2018 : une fête religieuse pour les uns et une occasion festive pour les autres

Dans quelques semaines, la France accueillera un événement marquant attirant aussi bien les musulmans assoiffés de prières et de cultes et les commerçants en quête des meilleures ventes de l’année.

Ramadan 2018, sera sans aucun doute une occasion pour les musulmans pratiquants habitants en France de pratiquer librement leurs cultes.

Les grandes surfaces ne tardent pas à mettre en place des rayons « spéciale ramadan » et proposent à leurs clients les meilleurs des saveurs orientales.

En moyenne, 9 personnes sur 10 préfèrent les viandes halal en mois de ramadan, une occasion pour les commerces d’accroitre leurs offres autour des produits issues de la production halal.

Tout comprendre sur le ramadan

Le Ramadan est tout d’abord un mois saint, le 9ème mois lunaire du calendrier musulmans (comme janvier ou mars dans le calendrier grégorien), c’est la calendrier higérien ou arabe qui, c’est-à-dire basée sur les révolutions de la Lune autour de la terre celui où les premiers versets du Coran furent transmis au prophète Mohamed. Ramadhan est un mois saint et une fête culturelle que l’on célèbre en famille ou entre amis proches.
Pour l’occasion certains restaurants, agences de voyage, hôtels et prestataires se plient en quatre pour nous proposer des idées originales pour rompre le jeûne et occuper nos nuits.

Le ramadan est aussi une occasion festive 

Pour les musulmans habitant en France, le Ramadan n’est pas uniquement un rendez-vous religieux propice au jeûne et à la piété, c’est aussi un mois de convivialité et de fête tout comme Noël pour les occidentaux.

Pour les fêtards qui optent pour les soirées ramadanesques, nous leur conseillons une sélection de bonnes adresses à Paris proposant des recettes inédites et des ambiances festives.

  • Les saveurs de l’orient 43 passage du Panorama, 75002 PARIS. Métro Grands Boulevards Ligne 8. Ouvert tous les jours de 12 H à 15 H et de 18 H à 23 H
  • La Mansouria, 11, rue Faidherbe, 75010 PARIS 11, rue Faidherbe, 75010 PARIS. Métro ligne 9 Rue des Boulets ou ligne 8 Faidherbe-chaligny. Ouvert uniquement le soir entre 19 H et 23 H. Fermé le dimanche.
  • L’Etoile marocaine, 56, rue Galilée, 75008 Paris. Métro Georges V ligne 1. Ouvert tous les jours sauf le samedi midi. Horaires d’ouverture : 12 H à 14 H et de 19 H à 23 H.
  • L’Ardoise, 119 rue de Tocqueville 75017 Paris. RER C Pereire-Levallois. Ouvert tous les jours entre 21 H et 23 H 30.

 

Read More »

      Stratégie de fixation des prix

Posted by on Avr 18, 2018 in Economie

      Stratégie de fixation des prix

 

    Comment l’entreprise fixe-t-elle le prix d’un produit ?

 

Le prix d’un service joue un rôle important dans la décision du client, mais rarement un rôle déterminant.

Le client recherche la meilleure valeur sur le marché, pas nécessairement le meilleur prix.

 

En fonction des attributs de services offerts par l’entreprise, celle-ci voudra fixer un prix qui, permettra d’offrir la meilleure valeur du marché.

Le service offrant la meilleure valeur pour un client sera à un niveau d’accessibilité optimal et à un prix avantageux.

Le développement de stratégies de marketing ne peut se faire qu’en fonction des attentes des clients.

 

     Comment assurer la croissance de votre entreprise ?

Le gestionnaire marketing efficace doit être en mesure de faire une lecture précise des facteurs d’environnement qui influencent la demande générique pour sa catégorie de services.

Il doit également avoir une excellente connaissance de la dynamique concurrentielle de son secteur d’activité, et ce, sur une base régulière.

 

L’analyse de la concurrence doit être réalisée afin de mieux cerner les occasions d’affaires, et ce, de façon continue.

Cette analyse permettra entre autres d’établir et de valider, sur une base annuelle, l’avantage concurrentiel de l’entreprise.

 

L’implantation réussie du processus de gestion du marketing est souvent due à la présence et aux efforts constants d’un membre de la direction de l’entreprise.

Que ce soit le propriétaire dirigeant, le président ou le vice-président marketing, cette personne assume un leadership en matière de services.

Ses interventions répétées et sa présence continue auprès du personnel favorisent la création d’une véritable “culture de services”.

 

   Comment mesurer la performance d’une entreprise ?

 

L’analyse des forces et faiblesses en matière de service nécessite la collecte de données internes concernant les stratégies et tactiques actuelles de l’entreprise.

Cette analyse permet d’évaluer la capacité de l’entreprise, à profiter des occasions rencontrées, à contrer les menaces…

Donc, chaque société doit identifier les stratégies et tactiques à mettre en place pour renforcer les points forts et améliorer les points faibles.

 

 Rôle de l’audit dans le management de l’entreprise :

Les réponses aux questions de l’audit, permettront au gestionnaire de l’entreprise établie d’identifier, en premier lieu, les forces et les faiblesses de la société en matière de services.

Dans un deuxième lieu, l’analyse des facteurs de l’environnement, de la clientèle potentielle et de la concurrence permettra les occasions et menaces de marché.

 

L’analyse des occasions et menaces nécessite la collecte de données primaires et secondaires concernant la concurrence, la clientèle et les tendances.

À partir des résultats de cette analyse externe, l’entreprise élabore des stratégies et tactiques permettant de profiter des occasions d’affaires et de contrer les menaces actuelles et futures.

 

    La guerre des prix : une drogue pour les opérateurs télécoms

 

Paritel (opérateur télécom pro) n’a cessé de frapper les grands coups.

Comme il l’a déjà fait pour ses offres de téléphonie mobile et fixe, Paritel semble, avec ses dernières offres (tout-en-un) vouloir casser les prix du secteur.

Read More »

Malade, le théologien genevois est maintenu en détention

Posted by on Mar 27, 2018 in Web & Buzz

Malade, le théologien genevois est maintenu en détention

 

L’état des lieux


La cour d’appel de Paris, s’est prononcée pour la garde en prison du théologien genevois Tariq Ramadan, inculpé pour des accusations non fondées, il souffre de deux graves maladies.
L’islamologue suisse inculpé pour des rumeurs non vérifiées, demeure en prison malgré une santé physique qui ne cesse de se fragiliser. La justice française a décidé de rejeter son recours contre le maintien en détention provisoire pour raison de santé.
Avant de livrer sa décision, la chambre de l’instruction avait chargé un expert médical, qui a jugé la situation de santé du théologien musulman compatible avec son maintien à la prison de Fleury-Mérogis en banlieue parisienne.
Inculpé le 2 février, l’intellectuel suisse a refusé de se présenter à cette audience à huit clos. Depuis son transfert en prison, il s’était plaint de picotements, fourmillements et de crampes. L’homme âgé de 55 ans souffre depuis quelques années d’une sclérose en plaques et d’une autre maladie. Demandant sa libération, le théologien a fait valoir ses droits à la justice, qui ait suspendu la remise de sa décision en attendant les conclusions qui seront remises par l’expertise médicale, qui a finalement jugé compatible l’état de santé de l’accusé avec sa détention. De son coté, la défense affirme que le médecin neurologue qui a été chargé de cette expertise, ne disposait pas du dossier médical complet de leur client et n’a effectué le diagnostic que sommairement.

‘‘ Un Procès politique ’’

L’incarcération de Tariq Ramadan, a suscité un vif mouvement de soutien dans le rang de ses partisans, ces derniers dénoncent l’impression d’un ‘‘ Procès politique ’’ ou d’un ‘‘ Deux poids, deux mesures ’’ contre l’une des rares figures de l’islam en Europe.
Cette inculpation est à l’origine de rumeurs sorties fin octobre dernier, et qui prétendraient que l’homme aurait voulu approcher des femmes. Ces rumeurs ont débouché à une information judiciaire.

Ces accusations que le théologien genevois conteste, seraient liées à la libération de parole survenue suite au scandale de Weinstein aux États-Unis. Craignant une fuite à l’étranger, la justice a ordonné son maintien en détention provisoire. Toutefois, et en signe de bonne volonté, l’islamologue a rendu son passeport, mais la cour d’appel n’a pas donné suite à sa requête.


L’ombre d’une collusion dénoncée par les avocats

Dans une contre-offensive, l’équipe de maîtres chargée de la défense de Tariq Ramadan, a porté plainte pour subornations de témoin en visant notamment une certaine essayiste française, adversaire de l’islamologue depuis très longue date. Dans leurs investigations, les avocats ont mis au jour que les plaignantes ont eu un contact régulier avec différents détracteurs du théologien.
Selon un procès-verbal dont l’Agence France Presse a eu connaissance, les enregistrements téléphoniques ont montré des communications courantes, une centaine d’appels entre les plaignantes et une connaissance de l’essayiste durant la période du 6 mai et du 6 novembre 2017.
Alors que les deux plaignantes niaient toute connaissance antérieure, l’enquête a prouvé qu’elles s’étaient parlé plusieurs années dans le passé.
Ces éléments parmi d’autres devront être utilisés par la défense de l’islamologue suisse, afin de discréditer les témoignages des plaignantes en les accusant de s’être arrangées pour manigances.

Read More »