Ramadan 2020 : l’Organisation Mondiale de la Santé (OMD) donne ses recommandations

Posted by on Avr 20, 2020 in Actualité à la Une

Ramadan 2020 : l’Organisation Mondiale de la Santé (OMD) donne ses recommandations

Le début du mois de Ramadan 2020, qui correspond à l’année 1441 de l’hégire, devrait avoir lieu le jeudi 23 avril ou le vendredi 24 avril. Il faut attendre la confirmation du Conseil Français du Culte Musulman lors de la nuit du doute (Laylat Al Chak). Le calendrier du mois de ramadan 2020 est disponible sur leur site officiel.
En pleine crise du Covid-19, véritable ennemi de l’humanité, l’OMS a prodigué quelques conseils (astuces pour être en forme ; bons réflexes au quotidien…) pour que les horaires du Ramadan 2020 se déroule en toute sécurité – dans de bonnes conditions.
Créée en 1950, cette institution, spécialisée de l’Organisation des Nations Unies pour la santé publique, a toujours suivi de près la communauté musulmane lors du mois de Ramadan. Chaque année, elle édite des recommandations alimentaires pour ce mois sacré.
Parmi ses recommandations, l’OMS conseille ‘de manger quatre dattes (un fruit très apprécié par le Prophète Muhammad)’ lors de la rupture du jeûne ou de ‘boire beaucoup d’eau entre l’Iftar et le shor’. Et pour ce Ramadan 2020-1441, crise sanitaire oblige, l’Organisation Mondiale de la Santé s’est aussi décidée à émettre une série de conseils afin d’éviter l’expansion du Covid-19.
Le Président-Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, écrit que ‘les restrictions des déplacements, le contrôle des réunions publiques et les mesures qui visent à maintenir une distance physique (une distance de sécurité d’au moins 1 mètre entre deux personnes), particulièrement la fermeture des lieux de culte, auront des conséquences directes sur les rassemblements religieux et sociaux au cœur du mois béni du ramadan.
Ce dernier incite les musulmans, notamment les pratiquants, à accomplir leurs prières journalières chez eux, jusqu’à nouvel ordre.

Jeûne du Ramadan et santé

Comme chaque année, les personnes affaiblies et âgées (faiblesse immunitaire) ne devraient pas jeûner pendant ce mois si particulier, rappelle l’Organisation Mondiale de la Santé.
Une recommandation valable pour les personnes qui sont atteintes du Covid-19, virus à ARN, responsable d’infections respiratoires et digestives. Ces dernières ont besoin de toutes leurs forces pour se rétablir. En outre, celles en bonne santé devraient pouvoir jeûner pendant le ramadan, comme les années précédentes.
Les conseils habituels en ce sens : limiter la quantité de féculents ingérés, limiter les sucreries et fritures, épuisantes pour le métabolisme, favoriser une bonne hydratation en consommant des aliments sains (soupes, jus frais, légumes, fruits secs et crus, etc.)…

Read More »

Ramadan 2020, Pâques, Pessah… Trois religions en confinement

Posted by on Avr 15, 2020 in Actualité à la Une

Ramadan 2020, Pâques, Pessah… Trois religions en confinement

À l’heure du confinement pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, qui sévit un peu partout sur la planète, les fidèles des 3 religions monothéistes (christianisme, le judaïsme et l’islam), se retrouvant privés de mosquées, de synagogues et d’églises, se préparent à vivre des célébrations exceptionnelles du Ramadan 2020, de Pâques et de Pessah. Ces fêtes auront un goût particulier cette année pour les fidèles.
Avec la fermeture des mosquées, les musulmans, notamment les pratiquants, vont devoir vivre ce mois béni sans rassemblements. Un ramadan 2020 sans prière commune (Prières de Tarawih) le soir. Sans après-midi à la mosquée… Et les familles sont invitées à ne pas se regrouper au-delà du foyer, pour se protéger du nouveau coronavirus, apparu en décembre dernier en Chine. Ce n’est pas une mince affaire pour les fidèles.

Les cultes s’organisent face au nouveau coronavirus

Le président du Conseil Français du Culte Musulman, Mohammed Moussaoui, a demandé, jeudi 9 avril 2020, à toutes les mosquées (Grande Mosquée de Lyon, Grande Mosquée de Paris, Mosquée d’Évry-Courcouronnes, etc.) ‘de suspendre toutes les prières collectives, y compris la prière hebdomadaire du vendredi’ jusqu’à nouvel ordre. Il appelle également à toutes les personnes malades ou souffrant de handicaps ou de troubles respiratoires, et les personnes âgées de plus de 62 ans à ne pas se rendre à la mosquée.
Ce message, adressé essentiellement aux responsables religieux et aux imams de mosquées, fait suite aux mesures d’Edouard Philippe, le Premier ministre, qui a annoncé mercredi soir la fermeture de tous les établissements universitaires et scolaires jusqu’à nouvel ordre.
“Les institutions d’enseignements adossées aux mosquées, sont aussi concernées par cette nouvelle mesure”, ajoute le président du conseil, principal interlocuteur de l’État sur le culte musulman. Et ce, pour limiter les risques de contamination pour l’ensemble des fidèles.
Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a fait parvenir des recommandations pour éviter l’expansion du Covid-9 dans les lieux de culte, lors des rassemblements religieux.
À la synagogue, au temple, à la mosquée ou à l’église, tous doivent s’adapter au nouveau coronavirus.
“Le message est bien clair : les lieux de culte doivent également respecter et appliquer rigoureusement toutes les consignes de sécurité”, insiste Emmanuel Macron, le président de la République française. Ce message a été lancé, mardi soir, tandis que certains lieux de culte auraient tardé de mettre en pratique les consignes qui interdisent les rassemblements.

Read More »

Coronavirus en France : le début du mois de Ramadan devrait se faire ‘sans rassemblement’

Posted by on Mar 26, 2020 in Actualité à la Une

Coronavirus en France : le début du mois de Ramadan devrait se faire ‘sans rassemblement’

Rassemblements suspendus, pèlerinages annulés, mosquées fermées… Face à l’expansion de l’épidémie de coronavirus et en dépit de certaines réticences, les représentants des principaux cultes (musulman, protestant, juif, catholique…) sont forcés de s’adapter.

Le Ramadan, mois sacré dans le calendrier musulman, débute dans moins d’un mois. Mais, malheureusement, cette année, l’épidémie de ‘Covid-19’ – apparu en décembre 2019 en Chine – vient impacter toutes les grandes fêtes religieuses : le mois de Ramadan chez les musulmans fin avril, Pessah, d’ici quelques semaines, chez les Juifs, et le Carême chez les catholiques mi-avril.

Comment, en France, le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) se prépare à répondre aux questions (ou problématiques) des fidèles – sont plus de 8 millions – entre respect de la tradition et inquiétudes.

Le chef de l’Etat a réuni ce jeudi 26 mars 2020, les représentants – les portes paroles – des cultes, des associations laïques et de francs-maçons par audioconférence, afin de les prévenir que ‘ces fêtes religieuses devront – obligatoirement – se faire sans rassemblement’. En raison de l’épidémie de coronavirus, ce dernier a décidé d’annuler la prière du vendredi (Salat Al Joumaa) au sein de la Grande Mosquée de Paris avant de recommander la clôture de tous les lieux de cultes (Église Saint-Sulpice, Cathédrale Notre-Dame, Sacré cœur, etc.) du territoire. “On a suspendu la prière hebdomadaire du vendredi, puis, les 5 prières quotidiennes. Et si le confinement devrait se prolonger au-delà du 23 avril, on demandera la suspension de l’organisation des ‘Tarawih’, les prières quotidiennes du soir pendant le Ramadan 2020, dans les mosquées”. À noter que les hautes autorités religieuses (Église catholique, CFCM, CTMF, etc.) s’accordent sur ce point. Pourtant, les prières représentent bien un moment favorable à la contagion de l’épidémie. Cependant, Mohamed Moussaoui, le président du CFCM, invite les musulmans à prendre certaines mesures de précaution.

Le mois de Ramadan commencera jeudi 23 avril en France

La date a été annoncée la semaine dernière par le CFCM. On estime entre 8 et 10 millions le nombre de musulmans pratiquants en France, soit la première communauté musulmane d’Europe.
Le mois de Ramadan est un moment de rassemblement et de partage entre musulmans. L’épidémie de Covid-19 risque ainsi de bouleverser, entre autres, l’esprit de communion accompagnant le jeûne. “Durant ce mois saint, les familles rompent généralement le jeûne ensemble – avec les cousins, les tantes, les oncles, les amis, les parents, etc. Mais, il se peut que cette année, celles-ci devront se limiter à un cercle restreint… et ne puissent pas inviter leurs proches”, ajoute Emmanuel Macron.

Read More »

Que choisir pour votre entreprise, une téléphonie analogique ou IP ?

Posted by on Mar 18, 2020 in Actualité à la Une

Que choisir pour votre entreprise, une téléphonie analogique ou IP ?

Il est important de faire le bon choix entre les deux grandes catégories qui existent actuellement dans le secteur de la téléphonie d’entreprise fixe : la téléphonie sur IP qui fonctionne grâce à l’internet ou le réseau interne permettant à l’accès à des offres plus avantageuses ou le réseau analogique. Afin de faire la différence entre les deux services, l’un des responsables travaillant au sein de l’opérateur télécom qui propose ces services aux professionnels Paritel, répond à tous vos questions.

Quelles différences entre téléphonie IP et téléphonie d’entreprise RTC ?

Selon l’opérateur de télécom destiné au professionnel et aux entreprises, Paritel, le réseau téléphonique public Commuté ou aussi appelé RTC, est une typologie de téléphonie fixe qui est le plus fréquemment utilisée sur le territoire français.
Ce type de réseau assure le transfert de la voix à travers le principe de la commutation de circuits.
L’appelé et l’appelant sont en relation grâce à une liaison téléphonique qui leur sera réservée durant la durée de la communication. Ce type de technologie analogique qui équipe la majorité des sociétés toutefois, il est récemment très concurrencé par la téléphonie fixe VoIP.
D’une autre part, on trouve le ToIP ou la téléphonie sur IP, une technologie numérique qui s’est développé grâce à l’apparition d’Internet vu qu’elle utilise le protocole IP afin de transformer le signal vocal en signal digital. Par conséquent, la voix est transférée sous forme des paquets de données Real tim transport Protocol (RTP) en temps réel.

Ce type de transmission est réalisé par Internet ou par l’intermédiaire d’un réseau interne.

Les opérateurs télécom

Afin de faire le bon choix des services pour votre société, il est important de comparer les offres que proposent les différents opérateurs télécom que ce soit pour l’ADSL que pour la fibre optique. Mais aussi de bien choisir les services adéquats pour votre entreprise mobile, téléphonie fixe, Fibre optique ou ADSL, ou pourquoi pas la formule tout compris. Il est important de miser sur la meilleure offre d’Internet ou de mobile qui est adaptée à la demande et aux besoins de votre société.

Read More »

Municipales 2020 : les meilleurs moments à retenir du débat entre les différents candidats en cours à la mairie de Paris

Posted by on Mar 11, 2020 in Actualité à la Une

Municipales 2020 : les meilleurs moments à retenir du débat entre les différents candidats en cours à la mairie de Paris

Selon Jean-Pierre Mangiapan, l’un des candidats des municipales à Villefranche-sur-Mer, le débat qui a durée plus de 3 heures été bien riche entre une Anne Hidalgo Imperturbable, une Rachida Dati offensive et un Cédric Villani courtisé.

Quels sont leurs projets s’ils devenaient maire de Paris ?

Les sept candidats en cours à la mairie de Paris ont dû répondre au cours de ce débat à cette fameuse question. Anne Hidalgo, le maire sortant, s’est engagée à soutenir plus l’activité économique de la capitale française, alors que David Belliard a promis de faire de Paris une ville pour les enfants, Rachida Dati souhaite plutôt réparer le quotidien des Parisiens tandis que Agnés Buzyn s’engage plus dans la réorganisation de la propreté.

En outre, Danielle Simonnet a assuré qu’elle pour l’instauration du référendum locale alors que Villani affirme que la sécurité des femmes est une priorité pour lui alors que Serge Ferderbusch déclare que sa priorité en tant que maire de Paris que les riverains retrouvent une ville propre.

Rachida Dati ou Anne Hidalgo ?

Tandis que Rachida Dati a plaidé pour le rééquilibre des logements sociaux pour les classes moyennes ainsi que les classes intermédiaires, le maire de Paris, Anne Hidalgo, l’a interpellée en l’interrogeant sur le revenu moyen d’un ménage avec deux enfants. La candidate du LR répond « je ne suis pas votre élève Madame Hidalgo ». En effet, d’après le maire de Paris le revenu d’une famille avec deux enfants est de 3 000 euros. Or un tel revenu profite déjà des logements des classes intermédiaires et moyennes.

Les alliances entre le 15 et le 22 mars
La question portant sur les alliances entre les deux tours a suscité un vif échange entre Agnès Buzyn et Rachida Dati. Tandis que Rachida Dati abordait d’éventuelles alliances pour le deuxième tour en se basant sur les projets en commun, comme c’est le cas dans le projet écologique de David Belliard et Cédric Villani, Agnés Buzyn, a protesté complètement avec cette formule, en affirmant on n’est pas à Koh Lanta ».

Les villefranchois, ont hâte de suivre le débat entre les différents candidats en course aux municipales de la commune, dont Jean-Pierre Mangiapan.

Read More »