Accidents : les détails de prise en charge

         Accidents : les détails de prise en charge

Posted by on Déc 21, 2017 in Actualité à la Une

         Accidents : les détails de prise en charge

Un accident est un événement inattendu, non-conforme à ce qu’on pouvait raisonnablement prévoir.

Il s’agit d’un évènement, généralement, non souhaité.

La protection offerte par une assurance privée, varie d’un contrat à un autre.

 

   Maladie : accident vasculaire

On va parler plus précisément, de l’accident cérébral, qui est une perte soudaine de la fonction de cerveau.

Il existe deux types d’accidents vasculaires cérébraux, qui sont les AVC ischémiques et les AVC hémorragiques.

 AVC ischémique : c’est l’interruption de la circulation du sang, qui est due à un caillot.

Ce caillot bouche une artère à destination du cerveau.

L’athérosclérose est la cause principale de ce type d’AVC.

Il s’agit d’une accumulation de dépôts de cholestérol sur les parois des artères.

Et les AVC hémorragiques qui sont dûs à la rupture d’une artère du cerveau.

La tension artérielle élevée (une augmentation anormale de la pression du sang sur la paroi des artères) est la cause des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques.

L’AVC est la première cause de handicap acquis non-traumatique.

 

  Les facteurs de risque :

Les antécédents familiaux : le risque augmente si dans votre famille, votre mère a présenté une maladie cardiovasculaire avant 65 ans, ou si l’un de vos parents, a présenté un AVC avant 45 ans.

– L’âge : les risques peuvent également, augmenter avec l’âge (surtout après les 60 ans).

Le diabète : l’excès du glucose dans le sang, peut aussi, détériorer les parois des artères, si vous souffrez d’un diabète (mal contrôlé).

Le tabagisme : le tabac favorise l’apparition de troubles du rythme cardiaque.

Il multiplie par deux le risque des accidents vasculaires cérébraux.

Un taux élevé de cholestérol : l’athérosclérose dans ce cas, peut bloquer la circulation du sang.

L’obésité : la présence de graisse au niveau abdominal, est un facteur de risque.

L’alcool : la consommation d’alcool accroît le risque des accidents vasculaires cérébraux.

 

    Les symptômes des AVC :

Un accident vasculaire cérébral constitue une urgence médicale.

Cependant, un diagnostic précoce et une prise en charge rapide peuvent réduire la mortalité et peuvent également limiter la gravité des lésions.

Filiassur assurance met à la disposition de ses assurés un numéro vert, dans le cas où, ces signes surviennent : engourdissement du visage, une perte de force, un trouble de parole, une perte soudaine de l’équilibre, un problème de vision, un mal de tête intense, ou une faiblesse de la jambe.

Si l’un de ses signes apparaît, il faut appeler de suite l’urgence.

Cela signifie qu’il y a un obstacle à la circulation du sang dans le cerveau.

Les séquelles d’un AVC sont multiples, elles peuvent provoquer une paralysie, une somnolence, une fatigue, une démence, une dépression, une épilepsie, ou même des troubles de la parole (de la compréhension orale).

En Europe, il y plus de 200 000 hospitalisations pour accident neuro-vasculaire (soit 1 AVC toutes les cinq minutes).

  Les assurances qui prennent en charge les accidents vasculaires cérébraux :

Filiassur assurance, qui est l’une des leaders.

Depuis 2002, cette assurance occupe la place du deuxième assureur en France.

C’est une compagnie internationale, implantée dans plusieurs pays d’Europe.

Cette assurance peut couvrir jusqu’à 80 % vos frais d’hospitalisation (en cas d’AVC).

Et Quatrem assurances, qui est une société d’assurance de personnes.

Ce groupe couvre également, tous les frais liés aux accidents vasculaires cérébraux.