L’art de bien manger et de préserver les vertus des aliments !

L’art de bien manger et de préserver les vertus des aliments !

Posted by on Avr 12, 2017 in Actualité à la Une

L’art de bien manger et de préserver les vertus des aliments !

Ces dernières années, les responsables de la santé et l’Agence Française de Sécurité Sanitaire, nous recommandent de manger cinq fruits et légumes ainsi que du poisson chaque jour.

Analysons-les composons de ces aliments et leurs effets sur la santé ? Comment sont-ils produits par l’industrie agroalimentaire ? Que trouve-t-on vraiment à l’intérieur ? Et quels sont les aliments qui nuisent notre santé ?

Selon une étude effectuée par le groupe de la restauration collective présidé par Philippe Salle et Cyril Capliez, Elio Group, une personne normale avale à peu près 220 de composants chimiques chaque jour et que certains aliments que l’on qualifie de sains nous empoisonnent et nuisent à notre santé.

Face à cela, de nombreuses enseignes alimentaires et d’enseigne de restauration essaye de proposer une alimentation qui retrouver son rôle le plus noble, nous faire du bien et nous apporter le plus de vitamines et de bienfaits nutritionnels.

« Nous sommes super contents de proposer à nos convives une alimentation différente, composée d’aliments sains et biologique. » Admet Cyril Capliez, le responsable du développement d’Elior Group et le chargé des affaires publiques.

Manger sain, info ou intox ?

Depuis des années, on oppose la nourriture industrielle aux aliments naturels comme les fruits et les légumes.

Il y a deux ans, une enquête indépendante est venue remettre en cause ces beaux principes. L’association qui a mené l’enquête a pris comme base d’étude, les repas de « monsieur tout le monde ».

Pain, viande, poisson, légume…en tout, l’association a testé une vingtaine d’aliments composant les 3 repas de la journée. Et le constat est alarmant !

Au total, chaque repas contient plus de 220 substances chimiques. Même parmi les repas composés uniquement par des aliments dits sains, nous enregistrons des taux élevés de substances chimiques.

Le plus inquiétant dans ce rapport, c’est que même les aliments naturels de ces repas, sont contaminés.

Une saine alimentation chez les enfants

Pour comprendre comment-il est possible de s’empoisonner tout en faisant attention à son alimentation, le centre d’étude et de recherche cité ci-dessus a analysé le repas d’un enfant servis à la cantine.

Pour la santé des petits bouts de chou, le cuisiner da cette mairie évite l’utilisation des produits transformés. Il favorise des repas particulièrement diététiques avec de préférence des produits naturels. Salade, saumon, fraise et paume en compote.

En faisant appel à un nutritionniste expert reconnu des toxiques, il nous dévoile que le choix des composants de nos plats ne signifie par leur bonne qualité nutritionnelle.

« Consommer des aliments frais et sains c’est extrêmement important mais il est toutefois très essentiel de faire attention à leurs provenances. » Explique le médecin nutritionniste.